Le titre de cet ouvrage est évocateur d’une suite que l’on déguste au fil des saisons. Le dessin de la couverture bleue invite à l’éclosion de la nature. Contrairement à d’autres haïjins, Yves commence son ouvrage par l’été et le termine par la floraison du printemps.

 

 

 

J’ai  parcouru chaque instant, pas à pas, avec délectation, partageant avec Yves ses joies, ses peines, ses bonheurs dans une grande simplicité.

 

 

 

L’hiver canadien est la saison qui m’a le plus marquée, parce que tellement éloignée de notre climat parisien : vie au ralenti sous la neige, l’humain, derrière sa fenêtre, guettant les subtiles changements de la nature. L’automne également avec ses feuilles colorées et le trop court été.

 

 

 

Ceux que j’ai retenus, pour ne pas les citer tous, un pour chaque saison :

 

 

 

Au lever du jour
alors que la pie jacasse
le silence dort

 

 

 

Derniers jours d’automne-
un homme s’en va vers l’hiver
la canne à la main

 

 

 

La tête du chat
dans la boule de Noël-
toute une bouille

 

 

 

du prunier fleuri-
un à un les blancs pétales

tombent en silence

 

 

 

Merci Yves de nous communiquer ta simplicité et de nous faire partager ton monde. Ce que je regrette, c’est que les illustrations de Monique ne soient pas en couleurs.

 

Un livre certainement à découvrir.

 

 

 

 

 

Karedas Éditions - collection kaiseki
ISBN 978-2-910961-41-1
dépôt légal : février 2007