Chôfu VIII

À une dame de ma connaissance
Bôfujin ni teisu

On peut bien haïr l'être qui l'a écrit
la lecture d'un bon poème réjouit toujours le cœur. 

C'est vraiment là, nulle part ailleurs
que réside le mystère de la poésie.

Mystère sans importance en fait
mais indéniable quoi qu'on en dise.

CITÉS DES EAUX (SUIFU, 1981)  水府