4. le lien proche

Ce haïku de printemps est en fait un proverbe chinois, d’après un livre de poèmes sur le jardinage de 1676. Bashô, à ses débuts, utilisait beaucoup de références à la culture et à la littérature.

ûru koto / ko no gotoku seyo /chigo-zakura
植うる事子のごとくせよ児櫻
en plantant un cerisier sauvage traite-le comme un bébé *

when planting one / handle it like a baby / wild cherry tree

* ce haïku est aussi une comparaison.