de l’enclos
l’oiseau vient vers moi
affranchi