faîte du mur
l’ombrelle violette
pleine de grâce