de belles ombres
s’acheminent en dansant
ni jeune ni vieille