face à face
l’étang et moi
immobiles

 

cachou
il n’en a que le nom
chien blanc

 

le volatile
d'une branche basse
à un tronc mort

 

par deux fois
l’oiseau sur le regard
je le regarde

 

tête de tortue
sur le nénuphar
émergence