天照
御祖の神の
魅すまるの
命い照らし
國静かなり

AMATERASU*
MI OYA NO KAMI NO
MISU MARU NO
INOCHI I TERASHI
KUNI SHIZUKA NARI

Amaterasu, toi notre ancêtre divin
apporte ta lumière, fais tourner l’énergie de vie
afin qu'elle descende sur terre
en nous apportant l’harmonie

 

*Invocation à Amaterasu, déesse du soleil pour qu'elle nous donne sa force et sa lumière bienfaisante. Le soleil est le symbole du drapeau japonais.

Ce waka est un norito (prière shintô). Le rythme de 31 syllabes est un nombre relié, dans le Shintô, au rythme des saisons. (chaque saison était divisée en trois parties, comportant 31 jours). Pour remercier les bénédictions de la terre, les offrandes étaient faites aux Kamis dans les sanctuaires tous les 31 jours. Le waka est donc, dans le principe de Kototama**, la forme permettant de faire revenir l’harmonie sur terre (la terre pouvant être représentée par le monde manifesté, la matière ou le corps).

 Exhortation aux humains :

« Sois dans la joie et dans l’éveil, toi enfant de la terre bleue, brune et verte. Je suis venue de ma rayonnante demeure dans les cieux, je suis Amaterasu Omikami, celle qui gouverne le midi et le zénith. Voici un cadeau pour toi, un miroir***, pour t’attirer au dehors de la caverne où tu dors, pour te voir dans toutes tes merveilles. Autorises-moi à te présenter à toi-même. »

** kototama (mot-âme), pratique des sons purs.

*** miroir (yata no kagami), un des trois trésors sacrés du Japon, avec le sabre (kusanagi no tsurugi) et le joyau (magatama).