Moment fugitif pris sur le vif

06-07-2017

En scène

sa canne blanche
tâtonne le sol
cherchant l'escalier
d'accès à la tour W.

W comme wonderful
Un coup de pouce
pour la rediriger
de la voix de la main

Elle ne voit pas
perçoit encore des zones
d'ombre et de lumière.

Le contrôleur à l'entrée :
- C'est parfait !

Qu'est-ce qui est parfait ?
mon sac ouvert
aux regards
l'étalage de mon intimité
la personne conforme
ou l'aveugle...

Posté par chichin à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19-05-2017

assonances

caquet suspendu
la poule sur le kakemono*

 

* litt. chose suspendue, désigne une peinture ou une calligraphie

Posté par chichin à 10:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

04-05-2017

lambeau de vie

je vois rouge
chaussettes sac-à-dos
puis le pompon

les pompiers

la couleur
se retire
du visage

pour suivre
sa route

Posté par chichin à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12-03-2017

la pie monte

la pie monte
hors du cadre
de la fenêtre

le verre de la table 
suit son ascension
dans l'arbre
sur une branche

elle rejoint
une commère
copule et s'envole
reflet du ciel
une mésange
loquace

Posté par chichin à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17-02-2017

de jour point

de jour point
l'aube grise enveloppante

Posté par chichin à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


04-01-2017

le monde est beau

le monde est beau
de l'air

Posté par chichin à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22-12-2016

palissades

palissades –
le monde impoli
montre ses dessous

Posté par chichin à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12-12-2016

le cou du cygne

le cou du cygne
ne fait pas mal
sous l'eau
il disparaît
sans laisser
de trace

 

un cormoran
plonge
on ne sait
jamais
où il renaîtra

 

aucun mouvement
sur la Seine lisse
bateaux à quai
que des oiseaux
sur la berge

Posté par chichin à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10-12-2016

machine à laver

secouée dans le tambour
roulée d'un bord à l'autre
le corps entier se meut
derniers sursauts
sans esprit de retour
corps en transe
dans l'oubli du jeu
le tambour l'enveloppe
elle ne fait plus qu'un avec
le son de ses coups
percute ses sens
envahit ses cellules
réveillant des mémoires
ancestrales matricielles
le rythme s'accélère
puis se calme
la chair éprouve
le début du monde
l'ouverture au nouveau
elle accouche
d'elle-même
donne vie
à sa propre chair
re-naissance

Posté par chichin à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09-12-2016

ciels essentiels

chaque matin
la lumière du jour
emplit mes yeux
et mon coeur se réjouit
des traces du soleil
rosés dorés pastels
douceur de l'hiver
la lune paraît
avant d'être pleine

Posté par chichin à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :