08-02-2016

pluie et repli

frappant aux carreaux
la pluie s'arrête

 

concurrence des gouttes
course sur la vitre

 

cinglés par la pluie
folie des parapluies

 

picotements du visage
la pluie s'essuie

 

habité par la pluie
le pont désert

 

poussée par le vent
une pluie débridée

 

pluie et repli
sous les arcades
contemplation

 

les pieds dans la flaque
une aspiration

 

Posté par chichin à 09:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


05-02-2016

solution

solution aqueuse
la plante perd son PH

Posté par chichin à 09:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

dictionnaire

nez nu
fard du visage
sans PH

Posté par chichin à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

ma réforme

vols de cormoran
ciel réformé

Posté par chichin à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

tourbillons anéantis

tourbillons anéantis
les oiseaux à l'arrêt

Posté par chichin à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


entre nous

entre nous
le pont médiateur
arrêt conciliabule

Posté par chichin à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04-02-2016

ssssss

course des feuilles
susurrant sur le sol

Posté par chichin à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

itinéraires croisés

itinéraires croisés
chaque jour le même homme

Posté par chichin à 08:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03-02-2016

sur le pont

sur le pont
sa rondeur s'annonce

 

tourbillons de l'eau
la lune croît

Posté par chichin à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02-02-2016

Chaque soir

Chaque soir, à la sortie du bureau, depuis un mois, j'entends les harmoniques d'un oiseau non identifié que j'écoute avec délectation. Est-ce un merle un étourneau ? Surprise par l'heure tardive de ce chant.

Détaché du reste de la ville, son chant dans la nuit éclairée, fait naître dans ce monde turbulent un espoir.

Perché sur un peuplier du bord de Seine, invisible, ses modulations, qu'il porte très haut au-dessus des voitures, me mettent en joie. J'attends que le feu passe au vert pour traverser et laisse passer plusieurs feux en écoutant ce qu'il a à dire. La tête haute je rentre chez moi.

faisant fi de la circulation
ses trilles

Posté par chichin à 11:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,