06-07-2017

En scène

sa canne blanche
tâtonne le sol
cherchant l'escalier
d'accès à la tour W.

W comme wonderful
Un coup de pouce
pour la rediriger
de la voix de la main

Elle ne voit pas
perçoit encore des zones
d'ombre et de lumière.

Le contrôleur à l'entrée :
- C'est parfait !

Qu'est-ce qui est parfait ?
mon sac ouvert
aux regards
l'étalage de mon intimité
la personne conforme
ou l'aveugle...

Posté par chichin à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


28-01-2014

chien d'aveugle

chien d'aveugle
attaché à sa maîtresse

couple attachant

 

Posté par chichin à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25-08-2013

jumelles dans la poussette

jumelles dans la poussette
la mère aveugle

Posté par chichin à 07:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17-01-2012

fibres optiques

fibres optiques
devenues aveugles
plus de sapin

Posté par chichin à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15-04-2010

Hanami - Aller voir les cerisiers en fleur

De Takarai Kikaku 其角 :

花見にと母につれだつめくら児

hanami ni to / haha ni tsuredatsu / mekura-go

pour voir les fleurs
guidé par sa mère, il vient
le petit aveugle

Le problème de la poésie Japonaise, technique et traduction par Georges Bonneau (1938).

Ce haïku magnifique parce que très bien construit, montre les sentiments d'une mère allant voir les cerisiers en fleur avec son enfant aveugle. A remarquer les assonances en ha qui dénote une certaine douceur, celle de la fleur (hana), celle de la mère (haha), que la dureté de la dentale dans tsuredatsu contrebalance. La voyelle a en japonais signifie la clarté, la lumière, combinée avec h, le son devient ouvert et lumineux. Mekura signifie littéralement yeux noirs, qui ne voient pas, donc aveugle. La sonorité ra rend le haïku plus fluide.

Posté par chichin à 07:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27-06-2008

Haïkus d'été

月今宵盲突き 当り笑いけり [Buson]

tsuki koyoi mekura tsuki atari warai keri

soirée de pleine lune
un aveugle se heurtant à moi
éclate de rire

*

行水にをのが影追ふ蜻蛉かな [Chiyo-ni]

gyôzui ni o noga kage ou tombo kana

au-dessus du bain
elle pourchasse son ombre
la libellule

*

夏の海水浜ひとり紛失す [Hakusen]

natsu no umi mizuhama hitori funshitsusu

mer d'été
seul à la plage
j'ai perdu quelque chose

*

友の夏帽が新しい海に行こうか [Hosai]

tomo no natsu bô ga atarashi umi ni ikô ka

avec le chapeau d'été
tout neuf d'un ami
si j'allais à la mer ?

*

草いきれにょにんゆたかなる乳房をもてり [Ippekiro]

kusaikire nyonin yutakanaru chibusa o moteri

les herbes fermentent
passe une femme
aux seins superbes

*

遠山が目玉に写る蜻蛉哉 [Issa]

tô yama ga medama ni utsuru tonbo kana

les montagnes lointaines
leur reflet dans les prunelles
de la libellule

*

水陰やむささび達藤の棚 [Kikaku]

mizu kage ya musasabi tôru fuji no tana

reflets dans l'eau
l'écureuil-volant traverse
la tonnelle aux glycines

*

主客閑話蝸牛竹をのぼるなり [Kyoshi]

shukaku kanwa dedemushi take o noborunari

L'hôte et l'invité
s'entretiennent tranquillement -
un escargot sur un bambou