n. f. insecte hyménoptère

29-10-2011

la fourmi ailée

la fourmi ailée
fait la moue à la faim
de loup

Posté par chichin à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14-06-2010

Fontaine Médicis

l'eau continue
de couler sous les platanes
la carpe frétille

~

araignée
dans le creux de la vasque
bruit d'eau

~

somnolences
la frondaison des platanes
propice à l'eau

~

pénombre
la cuisse de Galathée
dévoilée

IMG_7550c

~

haute corniche
la fourmi longe la vasque
sur le bord

Posté par chichin à 07:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02-05-2010

en forêt

tour du pin
sur le tronc rugueux
mains et joue

~

un petit mulot
sur le sentier de la forêt
sa carcasse

~

creux de l’écorce
les fourmis cheminent
sur le chêne

~

en éclaireuse
sur les sentiers de forêt
enfin le lac

IMG_6034c

Wansee (DE), 23/04/2010

Posté par chichin à 07:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27-06-2009

Haïkus d'été - les insectes (mushi)

白雨にはしり下るや竹の蟻
yûdachi ni hashirikudaru ya take no ari

averse du soir
les fourmis dégringolent
des bambous [Jôsô]

~

山の子のランドセルより兜虫
yama no ko no randoseru yori kabutomushi

du cartable
du petit montagnard
s'échappe un orycte [Kanazawa]

~

ででむしの命をかけて道よぎる
dedemushi no inochi o kakete michi yogiru

un escargot
risquant sa vie
traverse le chemin [Kazuo]

~

月更けて桑に音ある蚕かな
tsuki fukete kuwa ni oto aru kaiko kana

comme la lune s'élève
on perçoit un bruit dans les feuilles de mûrier
les vers à soie [Shôha]

~

雨の輪のまいまいの輪を消しふゆる
ame no wa no maimai no wa o keshifuyuru

les cercles de pluie
effacent les ronds dans l'eau
du gyrin [Asano]

~

小百足を打つたる朱の枕かな
komukade outsutaru ake no makura kana

tué un mille-pattes.
Oh ! Du sang
sur l'oreiller [Sôjô]

~

戦死の蛆如何に如何にと口を拳ぐ
senshi no uji ikani ikani to kuchi o agu

sur les champs de bataille
les asticots de-ci de-là
donnent de la tête [Kusatao]

~

五月雨に家るり捨ててなめくじり
samidare ni ie furisutete namekujiri

aux premières pluies de l'été
elle abandonne sa maison
la limace [Bonchô]

~

腹返し死せるごきぶり朝厨
hara kaeshi shiseru gokiburi asa guriya

sur le dos
un cafard mort
la cuisine au matin [Kumagai]

27-10-2008

L'automne au féminin

Sugita Hisajo :

うてゆる字秋
hi ni nûte / ko ni oshiyuru ji / aki no ame

cousant sous la lampe
j'apprends l'alphabet à mon enfant
pluie d'automne

~

Takajo Mitsuhashi :

落葉 落葉落葉 臥所にも
ochiba ochiba ochiba fushido no naka ni mo furu

feuilles mortes
feuilles mortes, feuilles mortes
aussi dans mon lit

~

Teijo Nakamura :

曼珠沙華抱くほどれど母恋
manjushage* dakuhodo toredo haha koishi

ma mère me manque
je cueille des fleurs d'équinoxe
à pleines brassées

~

Masajo Suzuki :

秋髪染めあげてうらがなし
onna no aki kami some-agete uraganashi

L'automne des femmes...
je suis mélancolique
d'avoir teint mes cheveux

~

Ayako HOSOMI :

ででかるる
dedemushi ga / kuwa de fukaruru / aki no kaze

le vent d'automne
souffle un escargot
sur la feuille de mûrier

~

Mariko KOGA :

よろめきてけばただ
yoromekite / furimukeba tada / aki no kaze

je me retourne
après avoir chancelé

rien que le vent d'automne !

~

Miyoko HASHIMOTO :

曼珠沙華蕊までゆかしむ
manjushage* shibe no saki made ari yukashimu

Je laisse une fourmi
aller au bout
d'un pétale d'équinoxe

~

Hitomi OKAMOTO :

喪主という座秋袷
moshu to iu tsuma no tsui no za aki-awase

Porter le deuil
est mon dernier devoir d'épouse -
kimono d'automne

~

Tsubaki HOSHINO :

コスモスに郵便箱のかくれたる
kosumosu** ni yûbin-bako no kakure taru

la boîte aux lettres
se cache
derrière des cosmos

~

Kazue ASAKURA :

髪黒きままの死願曼珠沙華
kami kuroki mama no shi negau manjushage*

je souhaite mourir
avec mes cheveux noirs
fleurs d'équinoxe

~

Amari OKI :

をはこんでいたる
semi no me o hakonde itaru aki no ari

des fourmis portent
dans l'automne
des yeux de cigale

~

Yuko MASAKI :

キーワイをれば翡翠宇宙なる
kiwi o kireba hisui no uchû** naru

le kiwi coupé :
un cosmos
couleur jade !

~

Madoka MAYUZUMI :

紅引くやれを鏡中
beni hiku ya hagi** no midare o kyôchû ni

je mets du rouge à lèvres
dans la glace se balancent
les fleurs de cosmos

Kigo : mot de saison

* manjushage = nom littéraire (Cluster amaryllis), la fleur aux 600 noms ou

higanbana : fleur d'équinoxe (彼岸花), est la fleur des Japonais et des poètes. Fidèlement, à l'équinoxe d'automne, jaillissent de terre, sur de hautes hampes, ses fleurs de flammèches rouges. Sa floraison en masse, le long des fossés d'irrigation, strie les paysages des rizières de zébrures sanglantes. La magie de la fleur et celle des traditions font le succès de bien des haïkus et des estampes.

Higan : fête bouddhiste de 7 jours ayant lieu à chaque équinoxe, consacrée à la mémoire des morts et à l'entretien des tombes. La fleur apparaît pendant l'higan d'automne, d'où ce nom et quelques autres :

shibito bana : fleur des morts

tengai bana : fleur de l'au-delà

yûri bana : fleur des fantômes

sugeto bana : fleur orpheline

Cf. message antérieur (2007) sur chichin

** kosumosu, uchû = cosmos, fleur d'automne. Hagi (lespédèze) traduit  cosmos.
aki = automne
ochiba = feuilles mortes

Posté par chichin à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,