11-04-2012

Le goût des haïku

goût des haikusLe goût des haïku
Textes choisis et présentés par Franck Médioni

Mercure de France, 2012
Format : 10,0 x 16,0 cm
ISBN  978-2-7152-3268-6

De l’ordinaire extraire l’extraordinaire. Telle est la force du poème court japonais, le haïku, considéré comme la forme littéraire zen par excellence. Il met en œuvre le satori – suspension du temps –, il saisit le merveilleux tapi au cœur de l’ordinaire, l’absolu au cœur du relatif, le sacré au cœur du banal. Une émotion, une intuition, un sentiment, une perception au sommet d’une montagne, dans un jardin, en pleine tempête ou au coin de la rue ; dans sa fugacité même, un instant est saisi au vol. Selon Bashô, grand maître du haïku, « c’est simplement ce qui arrive en tel lieu, à tel moment ». Balade poétique en compagnie de Bashô, Issa, Buson, Ryokan, Shiki, Santoka, Sôseki, Ueshima Onitsura, Fukyo Matoa, Satomura Shôba, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Richard Brautigan, Benjamin Péret, Kenneth White, Louis Calaferte, Zéno Bianu, Tomas Tranströmer et bien d’autres…

Posté par chichin à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


Haikus des quatre saisons

Haïkus des quatre saisons haikushokusai
Estampes d'Hokusai

Le Seuil, 2010
Format : 13,0 x 19,0 cm
ISBN  9782021022933

Traduit par Roger Munier 

Le haïku, poème constitué d'une brève suite de mots de trois vers, ne ressemble à aucun autre genre poétique. Il s'est épanoui au Japon au XVIIème siècle et nous plonge, au même titre que les autres arts de ce pays, comme la calligraphie ou celui du jardin, dans une expérience spirituelle aussi simple qu'intense. Ces Haïkus des quatre saisons nous entraînent dans une rêverie soutenue par les illustrations d’Hokusaï, l'un des maîtres de l'estampe japonaise, choisies pour accompagner chaque texte et qui favorisent le surgissement des images poétiques.

Posté par chichin à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Bashô Seigneur ermite

bashoermite

Bashô Seigneur ermite.
L'intégrale des haïkus

La Table ronde, 2012
Format : 14,0 x 20,5 cm - 480 pages
ISBN  9782710369158 Code sodis : I23266

Dominique Chipot, Makoto Kemmoku
Traduit du japonais :

Fils de samouraï, Basho (1644-1694) a vécu de son art et pour son art, dans un dénuement choisi. À l'âge de treize ans, il apprend d'un maître du haïku les rudiments du genre, puis fonde à Edo (l'actuelle Tokyo) l'école de Shomon. Le Maître partage alors son existence entre de longues pérégrinations qui inspirent son œuvre (Ma vie de voyageur / le va-et-vient / d'un paysan labourant la rizière) et d'austères séjours dans des ermitages. Il meurt à Osaka le 12 octobre 1694, après avoir confié à ses disciples, de crainte qu'ils n'enferment le haïku dans des règles trop rigides : «La fleur du haïkaï est dans la nouveauté.»

Posté par chichin à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les herbes m'appellent

Les herbes m'appellent

L'iroli, 2012. Format : 14,0 x 21,5 cm - 340 g - 240 pages
ISBN  978-2-916616-22-3

HerbesmappellentHaïkus (bilingues français-japonais) de Niji FUYUNO et Ryu YOTSUYA Préface et essais de Thierry CAZALS Niji Fuyuno (1943-2002), poète et peintre japonaise fut la créatrice de la revue Mushimegane avec son mari Ryu Yotsuya (1958).

Thierry Cazals, poète contemporain français, a rencontré et échangé une correspondance avec le couple.

Ses essais L'arc-en-ciel sur la balançoire (hommage à Niji) et Quand les ombres s'approchent pour chanter (sur les haïkus de Ryu) apportent un éclairage sur ces haïkus très modernes que les auteurs ont eux-mêmes traduits en français.

Posté par chichin à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31-12-2011

La lune et moi

laluneetmoiLa lune et moi
Les plus beaux haïkus de la revue Ashibi
traduits et adaptés du japonais par Dominique Chipot et Makoto Kemmoku

Préface inédite d’Olivier Adam

édition bilingue, Le cercle points, 2011
Format : 10,5 x 17,5 cm
ISBN  978-2-7578-2380-4

Posté par chichin à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22-12-2011

22 décembre : solstice d'hiver

 

solstice d’hiver
les moineaux du magnolia
que disent-ils

~

冬の日は木蓮の間で雀鳴く
fuyu no hi wa / mokuren no ma de /suzume naku*

* adaptation libre

© nekojita

Posté par chichin à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11-12-2011

Casse-pieds n°13

Passer la soirée
à te caresser la main
du côté velours

Line Michaud

~

dans la niche
derrière le grillage
- trois vierges marries

Gourbit

~

nuit d'amour
la pleine lune
change de fenêtre

Daniel Py

~

vent glacial
le bruit de l'escargot
que j'écrase

Vincent Hoarau

~

soleil d'hiver
au bureau le simple gel
des conversations

PP mute

Posté par chichin à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01-09-2011

稲妻 inazuma, éclairs de Bashô

La métaphore existe. L'éclair est le symbole même de la vie éphémère.

稲妻にさとらぬ人の貴さよ

inazuma ni / satoranu hito no / tôtosa yo

devant un éclair
l'homme qui ne comprend pas
est bien admirable !

~

稲妻や闇の方行く五位の声

inazuma ya / yami no kata yuku/ goi no koe

un éclair
le cri d'un héron*
traverse les ténèbres

~

稲妻を手にとる闇の紙燭哉

inazuma o / te ni toru yami no /shisoku kana

Ces éclairs, les prendre
à la main dans la nuit noire
en faire des torches

merci Laurent.

Notes:

goi sagi (nycticorax nycticorax) n'est pas un héron mais un bihoreau gris. Ce nom lui vient de l'Empereur Daigo (885-930) qui l'éleva au 5e rang (五位).

Posté par chichin à 07:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

稲妻 inazuma, éclairs de Buson

稲妻にこぼるる音や竹の露

inazuma ni / koboruru oto ya / take no tsuyu

éclairs de chaleur
ah ! le bruit de la rosée
tombant des bambous

~

稲妻の一網打つや伊勢の海

inazuma no / ichimô utsu ya / ise no umi

un éclair
jette son filet
sur la mer d'Ise

Posté par chichin à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10-07-2011

Mizusumashi : le gyrin

de TAIGI : しずまれば流るる脚や水馬
shizumareba nagaruru ashi ya mizusumashi*

quand il s'arrête
ses pattes dérivent
le gyrin

~

de ASANO : 雨の輪のまいまいの輪を消しふゆる
ame no wa no maimai* no wa o keshifuyuru

les cercles de pluie
effacent les ronds dans l'eau
du gyrin

maimai ou mizusumashi signifie éclaircir l'eau, en référence à la façon dont le gyrin tourne sur l'eau comme s'il la mélangeait. Kigo d'été.

Posté par chichin à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,